Ebauche des pièces avant roulage

Etant donné que la technique du roulage ne fait pas de copeaux, il est nécessaire que les pièces soient correctement préparées. Les ébauches doivent avoir des diamètres et des chanfreins spécifiques ainsi qu'un bon état de surface.

En bas de cette page, amusez-vous à calculer les cotes d'ébauche !

La matière

De nombreux matériaux, même non métalliques peuvent se prêter au laminage à froid, mais deux conditions doivent obligatoirement être remplies simultanément :

Les matières ne doivent pas contenir de plomb ni trop de soufre. De façon générale, nous pouvons rouler, sous réserve des conditions ci-dessus, les matières suivantes: 

La forme

Il est important de respecter les chanfreins d'entrée et de sortie qui ne doivent pas excéder 20° sur l'axe pour les métaux jusqu'à 70kg/mm² et 15° au delà. Il peut même être ramené à 12° pour les métaux à faible allongement et à grande résistance (inox,réfractaires...).
L'intérêt de ce chanfrein est d'absorber la déformation en bout de pièce (effet cuvette) et de ménager la fatigue des outillages (molettes). En effet, l'extrémité de la pièce est un point critique pour les molettes dont les filets subissent une poussée d'un seul coté.

Il ne doit pas y avoir de perçages axiaux ou radiaux, ni de rainures  sur la partie à rouler. Ces opérations doivent obligatoirement être réalisé après notre roulage.

La longueur à rouler doit au minimum être de 1.5 fois le diamètre après roulage. Si la longueur filetée devait être plus courte, il faudrait prévoir une sur-longueur et une reprise ultérieure..

L'état de surface

Chaque fois que cela est compatible avec les impératifs commerciaux, il est souhaitable de rectifier les ébauches afin d'obtenir des tolérances serrées et une rugosité aussi faible que possible. Pour du titane, par exemple, l'ébauche doit être rectifiée avec un Ra<0.8. 

Par ordre de préférence décroissante, les ébauches doivent être rectifiées, tournées, écroutées et enfin étirées. Nous ne réalisons pas de roulage sur des matières laminées afin d'assurer une belle finition.

La cote d'ébauche

Le roulage ne produisant pas de copeaux, il n'y a pas de perte de matière (l'usinage se produit à volume constant). Ainsi, il est nécessaire d'ébaucher les pièces à la cote de roulage.

Cette cote d'ébauche est sensiblement égale au diamètre sur flancs maxi du filetage. Il est nécessaire de nous consulter avant chaque commande pour que nous vous indiquions la cote de préparation, celle-ci dépendant de nombreux facteurs.

Nous sommes équipés pour préparer les ébauches de vos pièces en nos ateliers (tournage et rectification centerless).

Calcul de la cote d'ébauche

A titre purement informatif, vous pouvez essayer de calculer ci-dessous la cote d'ébauche pour un profil, un diamètre, un pas et une tolérance donnés après roulage. Si une protection est appliquée après filetage roulé, vous pouvez préciser l'épaisseur de celle-ci pour calculer la cote d'ébauche pour obtenir la tolérance désirée après protection :

 

profil   diamètre (mm)    pas (mm)    tolérance   protection (µ)  

ø fût

ø ébauche (mm):
-0-0,015

ø chanfrein (mm):
-0-0,3

 

Lg gorge (mm):
mini

Lg filetée (mm):
mini

ATTENTION
Ceci n'est qu'une simulation et une approximation. La cote trouvée ne doit en aucun cas être employée pour la préparation des pièces. Nous confirmons toujours par écrit les cotes d'ébauche que vous nous demandez.
La copie et la reproduction de ce calcul est strictement interdite.